Tuesday, 5 May 2009

Zaiko Langa Langa



Le président de Zaiko Langa Langa, N'YOKA LONGO a retracé lui-même l'historique de la génèse de ce groupe mythique né à Kasavubu, une des communes (arrondissements) de Kinshasa, la capitale du Congo




"Zaiko Langa Langa a été créé le 24 Décembre 1969 par un collège de fondateurs dont feu MOANDA Di Veta (dcd en 1984), feu Henri MONGOMBE (dcd le 11/10/2006), Dela MARCELIN et feu André BITA (dcd en 1993). On faisait partie d'un groupe qu'on appellait Bel Guide National. Dans ce groupe, il y avait entre autre Manuaku Waku, moi, ainsi que Gégé Mangaya, mon actuel chef d'orchestre qui est passé par Thu-Zaina et l'O.K. Jazz. Ayant trouvé l'orchestre Bel Guide en pleine répétition, Papa Wemba, qui était en compagnie du cousin de Gégé Mangaya qui rentrait de Bruxelles, demanda d'improviser la chanson "Adios Tété" de Tabu Ley (le future Parrain de Zaiko).

Papa Wemba Nyoka Longo Manuaku Waku
Clicker sur la photo pour agrandir...
"Papa Wemba avait tellement épaté dans sa prestation que D.V. Moanda proposa la dissolution de Bel Guide pour créer Zaiko Langa Langa. Tout est parti de là. C'est donc Papa wemba qui est en fait presque le détonateur donc du groupe Zaiko Langa Langa. On a ainsi réténu Manuaku et moi, ainsi que Papa Wemba qui venait d'arriver. La première sortie du groupe eut lieu le 24 Mars 1970 au dancing Hawaï sur l'avenue Bongolo du quartier Kimbangu et c'était parti." (*)

* Interview 'Plein Sud' sur RFI par Alain Mevegié, Benson Diakite et Nathalie - 15 Novembre 1996/Paris




Signe des Temps

Donc la racine pivotante de l'arbre généalogique du Tout Choc Zaiko Langa Langa fut au départ composée des vocalistes Papa Wemba et N'yoka Longo, des guitaristes : Pépé Felly Manuaku, Teddy Sukami, Enoch Zamuangana, Zéphirin Matima, Damien Ndebo et Muaka Pierre Oncle Bapius, aux percussions : Baudouin Mitshio (drum) et Ephraïm (tam tam).

Le gros de la troupe bénéficiera de l'apport des vocalistes : Mavuela Somo, Bimi Ombale (qui avait commencé au drum), Anto Evoloko Atshuamo, Gina Efonge et Mbuta Mashakado ainsi que Merijo le drummer. Ils seront rejoints par le chanteur Bozi Boziana en 1974.

Ce sont là les gars qui on inlassablement défriché la brousse de l'ennui urbain pour en faire un champ au terreau fertile que la musique de Zaiko Langa-Langa a ensemencé. La moisson fut et reste prodigieuse, les mélomanes peuvent en témoigner.

L'espace d'un regard, nous allons ouvrir la malle de Pandore où les souvenirs et les chansons symboliques jalonnents l'histoire de ce groupe mythique. Zaiko fut le cri de ralliement de tous ceux qui voulaient changer le monde endouceur, sans violence ni révolution, le propos n'est aps nouveau. En 1970, pendant la colère du Festival de Woodstock bouillonait, Zaiko Langa-Langa, le porte parole de la jeunesse congolaise, véritable signe de temps, était à la fois un cerveau, un ventre, un coeur, la lumière dans l'obscurité de la vie de ceux qui étaient incompris par les adultes au Congo-Kinshasa.

No comments:

Post a Comment